Hôtel Les Abers intra musos chateau cathedrale

Hôtel Les Abers

Hôtel Les Abers intra muros à St Malo
Hôtel Les Abers Cathédrale Saint Vincent
Hôtel Les Abers flèche Cathédrale St Vincent
Hôtel Les Abers Chateau hotel de ville de St Malo

À St Malo Intra-muros

L'hôtel des Abers, L'hôtel de ville, La cathédrale saint Vincent et Le Musée d'histoire et traditions maritimes du pays Malouin.


L'hôtel des Abers se situe intra-muros à Saint-Malo, au Coeur de la cité Corsaire. Cet hôtel 3 étoiles est édifié dans un bâtiment du XVIe siècle. Il fait partie des 20 % des bâtiments qui n'ont pas été détruit pendant la Seconde Guerre mondiale dans l'enceinte d'intra-muros.

À proximité de l'hôtel des Abers, vous pourrez découvrir la Cathédrale Saint-Vincent et le Château  de Saint Malo qui abrite l'Hôtel de ville de saint-Malo.

Visitez le site de l'Hôtel des Abers à saint-Malo

 

Le Château de Saint-Malo / Hôtel de Ville

Le Château de saint Malo a été édifié par les ducs de Bretagne pour pouvoir contrôler l'entrée unique de la cité corsaire afin de prouver leur autorité.

Le donjon fut construit en 1424 par le duc Jean V. La Tour La Générale fut rajoutée par François II. Anne de Bretagne : (fille de François II) ordonna la construction d'une grande tour sur le flanc Est du château : la Tour Quic-en-Groigne. Celle-ci doit sa dénomination à sa célèbre citation : « Quic en groigne, ainsi sera, car tel est mon bon plaisir ».

Le château est composé de deux autres tours : la tour des Dames et la tour des Moulins avec le bastion : la Galère. Le château était entouré de douves jusqu'à la fin du 19e siècle.

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le château est devenu l’hôtel de ville de Saint-Malo.

(source Château- Hôtel de ville)

 

Cathédrale Saint Vincent

La cathédrale Saint-Vincent est construite avec plusieurs styles d’architecture. Sa particularité unique en son genre est de s'adapter à la pente du rocher sur laquelle elle a été bâtie.

La nef et le transept de l’édifice primitif du XIIe siècle existent encore avec leurs chapiteaux romans et leurs voûtes de croisées d’ogives imitant celles de la cathédrale d’Angers.

L’ancienne cathédrale est devenue une simple église paroissiale et elle a été restauré pour la première fois au XIXe siècle.
Grâce à une aide financière de l’empereur Napoléon III, la tour centrale fut en partie reconstruite et surélevée d’une haute flèche néogothique.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le 6 août 1944, la flèche centrale a été détruite. La flèche a été reconstruite différemment en granit en 1971 et s’élève à 72 mètres de hauteur.
La cathédrale est le plus grand monument historique qui se visite intra-muros. Ses vitraux illustrent des pages de l’histoire religieuse de la ville. Les tombes de Jacques Cartier de René Duguay-Trouin sont abritées dans les chapelles du déambulatoire.

La Cathédrale Saint-Vincent conserve plusieurs statues classées Monuments historiques dont celle de la Vierge à l’Enfant dite Notre-Dame-de-la-Grand’Porte (XVe siècle.)

(source Cathédrale Saint Vincent)